Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Jean Nicolas Brice, privé de législatives | Page d'accueil | Sweet sensations »

30/05/2012

Mémorial de ses mensonges: le solaire


Nicolas Sarkozy et l'énergie solaire (2ème partie) par zucler

Il y a de très nombreuses raisons de croire que Nombril Ier essaiera, dans quelques semaines, dans quelques mois, de faire son retour. Si on peut compter sur nombre de ses anciens amis pour lui barrer la route - n'ont plus envie d'être à nouveau humiliés - on peut aussi continuer à se remémorer les plus jolis bobards qu'il avait accumulés. En voici donc un autre. C'est vers la fin de la 7ème minute et jusqu'aux débuts de la 8ème. Nombril Ier, dans sa version post-Grenelle, multipliait encore les promesses. Là, il s'engageait à ne pas modifier le tarif de rachat de l'électricité fournie grâce à l'énergie solaire, et ce jusqu'à la fin de son mandat, c'est à dire 2012, rappelle-t-il avec le petit sourire de celui qui comptait bien alors se faire réélire. Quelques semaines plus tard, son gouvernement, celui de François Fillon, décidait d'un moratoire sur ces rachats, mettant sur la paille des dizaines d'entreprises qui lui avaient fait confiance et supprimant ainsi quelques 7000 emplois. C'était là un des derniers exemples d'un proverbe qui trouva à de nombreuses reprises l'occasion de se vérfier, dans le quinquennat écoulé: "Souvent Nombril Ier varie, bien fol est qui s'y fie! "

Etrun

12:46 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg