Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Quinquennat | Page d'accueil | Mémorial de ses mensonges: le solaire »

16/05/2012

Jean Nicolas Brice, privé de législatives

Tu peux avoir 25 ans, et te sentir obligé de demander la permission de papa. C'est ce qu'a fait Jean Nicolas Brice Sarközy de Nagy Bocsa - si, si, c'est son vrai nom, mate là - qui comptait bien se présenter aux prochaines législatives à Neuilly-sur-Seine.

Jean-Sarkozy.jpgBien mal lui en a pris, papa a dit niet, nous raconte le Parisien. Au motif, paraît-il, que "les Sarkozy doivent se faire oublier". La meilleure preuve, sans doute, que l'ex-Nombril Ier, qui n'a jamais su faire autre chose que de la politique, compte bien faire son retour sous peu.

Sinon, que ne laisse-t-il la bride sur le cou à son fiston? Puisque celui ci a bien du mal à décrocher ses examens, pourquoi son père ne le laisse-t-il pas faire ses preuves devant les électeurs?

 Certes, sa gestion catastrophique de l'affaire Epad a laissé des traces douloureuses, y compris à l'UMP.

 

Mais cette fois, Jean avait l'occasion de montrer ce qu'il sait faire.

A la régulière, ou presque.

A moins que papa Sarko n'ai à nouveau lâché Jean Nicolas Brice par peur d'une nouvelle tôle qui serait, cette fois, irrémédiable pour son/leur image?

0e173f21dbab32d867f225c2d26820334ae18e1cac5a0.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Il est vrai que, tout arrive, même la gauche monte dans les Hauts de Seine!

JCFromentin.jpgMais surtout, le maire de Neuilly, Jean Christophe Fromentin, part grand favori des législatives dans cette pauvre circonscription de Neuilly-Puteaux. Aujourd'hui très courtisé par les centristes de tout poil, lui qui s'amuse d'agacer prodigieusement l'ancien maire et avait même un temps caressé l'idée de se présenter à la présidentielle, se garde bien, pour l'heure, de céder aux appels du pied des Borloo et autres Morin.

A croire que, comme celui des Sarkozy père et fils, leur encombrant parrainage lui serait certainement bien plus nuisible qu'autre chose. Et on le comprend: la perspective d'une audition, dès juin, de l'ex-monocrate élyséen par le juge Van Ruymbeke s'est encore rapprochée, cette semaine, avec la mise en examen de son ami Thierry Gaubert pour "blanchiment aggravé".

Pour le nouveau retraité et dorénavant membre du conseil constit', les vacances de remise en forme à Marrakech - on n'aura pas le mauvais goût de lui suggérer un séjour dans la villa de 1000 m2 bâtie par l'ami Gaubert en Colombie - risquent d'être un poil crispées. Lui dont les proches ont dit qu'il voulait redevenir avocat a désormais un dossier tout trouvé pour rafraichir ses talents.

Etrun

10:01 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg

Commentaires

Pourquoi personne ne parle de cette maison offerte à Sarkozy? Si c'est pas le roi du Maroc qui la lui a offerte, et si c'est un riche homme d'affaires des émirats, y a-t-il problème?

Écrit par : luce | 22.05.2012 10:15