Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Des figurants-Potemkine pour Nombril Ier | Page d'accueil | Alors Angela avala Nicolas »

05/02/2012

Ifo...op,pop, pop, pop!

Tous les médias ou presque, ont bien sagement repris la nouvelle, ce dimanche. Curieusement, le plus souvent sans aucun commentaire critique: selon un sondage Ifop publié par le JDD, en cas d'absence de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle, François Hollande et Nicolas Sarkozy seraient à égalité, reccueillant tous deux 33% des intentions de vote. Dans son commentaire un poil alambiqué, Bruno Jeudy, le journaliste du JDD cite le responsable de l'Ifop Frédéric Dabi, pour nous expliquer que "cela laisse plus d'espoir au président sortant pour le second" et que "la dynamique Hollande serait brisée".

Que faut-il en conclure pour le deuxième tour? "L'Ifop n'a pas testé cette hypothèse". Ah ouais? Nous prennent pour des niais ou quoi? L'Ifop et son commanditaire ont bien eu l'idée de demander aux électeurs frontistes pour qui ils voteraient en l'absence de la Marine, mais c'est trop couillon, hein! Comme c'est étrange.......ils n'ont pas eu l'idée, l'envie ou les moyens de demander aux électeurs ce qu'ils feraient ensuite au deuxième tour!!! C'est bêta, hein?

Et pas un éditorialiste pour relever cette étrangeté?

Après ce superbe "mano à mano" de premier tour, cette égalité parfaite entre les deux premiers à 33%, pas moyen, donc, pour le lecteur du JDD de savoir que, sans doute, Hollande serait toujours très largement en tête, comme d'habitude depuis des semaines, et mieux encore la semaine dernière, malgré l'occupation présidentielle de six chaînes le dimanche soir précédent.

Arnaud-lagardere-et-jade-foret-au-637x0-2.jpgCela permet, du coup, au JDD, propriété d'Arnaud Lagardère, le "frère" de Nombril Ier, qui pousse la familiarité avec lui jusqu'à le parodier ouvertement (voir photo ci-contre), ce titre plein d'évidence: "Sans Le Pen, Sarkozy a égalité avec Hollande".

Même si un autre sondage concurrent sorti ce week-end calme le jeu et montre que l'offensive télévisuelle de Nombril Ier a fait long feu et que Hollande reste loin devant au second tour, le journal d'Arnaud Lagardère aura ainsi essayé de faire bouger quelques lignes. Peut être pour se faire pardonner ces courbes publiées chaque jour par un autre de ses journaux, Paris Match, avec le même institut, IFOP, qui donnent invariablement un même écart de près de vingt points au deuxième tour entre les deux hommes?

parisot mouai.jpgIl est vrai que la vice-présidente de l'IFOP est.... Laurence Parisot, patronne du Medef. Elle aussi avait sans doute quelques raisons de préférer que la question du deuxième tour ne soit pas publiée posée...

 

Une suggestion, offerte par le DEL au tandem JDD Ifop, pour leur sondage de dimanche prochain: Et si vous testiez les électeurs avec un premier tour...sans Nombril Ier?

Etrun

 

PS: Ceux qui verraient dans le départ de Dominique Souchier, journaliste très respecté d'Europe 1, la radio qui appartient...tiens, aussi à Arnaud Lagardère (!), au motif qu'il s'est vu interdire par sa hiérarchie d'interviewer lui-même des candidats à la présidentielle, autre chose qu'une coïncidence voire même un indice de la volonté actuelle de Nombril Ier et de ses amis d'influer par tous les moyens sur l'opinion, sont des malveillants. Ceux qui pensent que la droite ferait mieux de se trouver un autre champion sont des intrigants subversifs. Ceux qui pensent que les électeurs de gauche et du centre n'ont plus qu'à éteindre télés et radios et à sortir faire du porte à porte pour leurs candidats sont de dangereux idéalistes.

Souchier.jpg

22:06 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg