Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Takieddine: Paris, Karachi, Tripoli | Page d'accueil | Ben Ali, Khadafi, Moubarak, Berlusconi...Sarkozy! »

27/09/2011

Les factures de Nombril Ier

Il est plus que temps - mais pas forcément trop tard - pour que la droite et même le centre se posent une question simple: qui est celui auquel nous avons confié la défense de nos idées, de nos positions, de nos intérêts? Car on voit pour le moment les Fillon ou Juppé continuer, vaille que vaille, et quoiqu'il leur en coûte, de camper sur la ligne qu'occupent encore, avec de moins en mois d'ardeur au fil des mois, les Morano, Besson et autres Bachelot ou Estrosi, pensant ainsi, en faisant don à Nombril Ier de leur personne, préserver ou rafistoler, au jour le jour, leurs petits avenirs.

Les sorts d'Eric Woerth et de Brice Hortefeux devraient commencer - enfin - à leur donner à réfléchir.

Il est vrai que Nombril Ier a su recycler, au gouvernement ou à ses côtés, quelques figures naguère condamnées pour leur "légèreté" de comportement avec l'argent public: Juppé, Longuet ou Carignon...

On sent pourtant bien que ça les gratte, que ça les démange chaque jour un peu plus, les NKM, Wauquiez, Le Maire, Bertrand, Baroin, Mercier, Pécresse de courir (vite) rejoindre les Borloo, Yade, Devedjian, Jégo, Méhaignerie, Arthuis, Morin, Kouchner, Villepin, Dupont Aignan, Amara, Boutin, Villiers, Hirsch....qui ont compris depuis belle lurette que si Nicolas Sarkozy est surnommé Nombril Ier, c'est parce que seul le culte de sa propre personne l'intéresse.

De ce point de vue, le plaidoyer de Franfois Fillon était, l'autre jour, presque touchant de désarroi. Mais puisqu'il feint encore d'avoir un doute, puisqu'il choisit la posture morale et l'indignation, que le premier ministre fasse donc preuve de courage et demande, par exemple....la levée du secret défense dans l'affaire Karachi!?

Pour ceux qui veulent encore essayer de savoir qui est vraiment Nombril Ier, un élément de réponse récemment publié n'a pas retenu l'attention des médias qu'il eût pu espérer. C'est ainsi, un évènement chasse l'autre.

Du livre Sarko m'a tuer, de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, il a surtout, et c'est normal, été souligné que la juge Prévost-Desprez y racontait comment, en marge du dossier de l'affaire Bettencourt, elle avait pu recueillir deux témoignages selon lesquels de l'argent de Madame Bettencourt avait été versé à Nicolas Sarkozy himself. Mal lui en a pris, elle a depuis, à son tour, été entendue par la justice.

nombril ier,dupuydauby,fillon,juppé,carignon,hortefeuxMais du coup, hormis les heureux lecteurs de l'Express, peu de gens auront entendu parler du témoignage de Jacques Dupuydauby (photo). L'aurait pourtant fait un bon client à faire rôtir à On n'est pas couché! Cet industriel fut un temps lié à Vincent Bolloré, mais il est aujourd'hui semble-t-il brouillé avec le propriétaire du yacht où Nombril Ier fila se pavaner au lendemain de sa victoire. Oui, oui, ce Bolloré qui lance ces jours-ci ses Autolib dans Paris mais ose encore souvent prétendre qu'il n'a aucune relation d'affaires avec l'Etat ou les collectivités publiques alors que toutes ses activités ou presque en dépendent étroitement. Aujourd'hui basé en Espagne après avoir été longtemps très actif en Afrique, Jacques Dupuydauby raconte par le menu aux deux journalistes du Monde, la conversation qu'il a eue en 1983, au cours d'un déjeûner avec celui qui venait d'être élu maire de Neuilly-sur-Seine:

 « Après m'avoir déroulé son projet de carrière, il m’a dit: "Vous le savez, pour une carrière politique d'enver­gure, il faut de l'argent, beaucoup d'argent." Il a enchaîné par cette phrase que je n'oublierai jamais: «Il y a deux catégories de personnes: celles qui vont m'aider, qui seront mes amies, et celles qui ne vont pas m'aider, qui seront mes ennemies." Il a poursuivi: "J'ai un cabinet d'avocats. Prenez-moi comme avocat-conseil et tous les mois je vous enverrai une facture." Je lui ai répondu: "Mais notre société a déjà des avocats, vous ferez quoi ?- Il a souri et m'a lancé: "Allons, vous comprenez bien ce que je veux dire, non ? " Bien sûr que j’avais compris. Il voulait une convention d’honoraires pour des prestations fictives ».

Il ne m'a pas semblé que Nombril Ier ou les anonymes qui parlent en son nom à l'Elysée grâce aux journalistes qui les citent aient porté plainte en diffamation. Ni que ces bons messieur Guaino et Guéant, grands défenseurs de petits présidents outragés, aient jugé bon de protester. Sans doute ce genre d'informations ne les a-t-elle pas surpris. 

Etrun

PS1: La courge est-elle une fleur? 


PS2: Une simple question qui a peu de risques d'être posée ces jours-ci par les Apathie et consorts aux responsables UMP ou à Henri Guaino, nouveau pompier de service à l'Elysée: Qui a mis fin en décembre dernier au contrôle fiscal de l'ami de Copé et Hortefeux, Takieddine

PS3: Excellent le Jouyet, pour concurrencer Minc dans le rôle du sparadrap du pouvoir! 


17:04 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nombril ier, dupuydauby, fillon, juppé, carignon, hortefeux | | | Digg! Digg

Commentaires

La comptable qui relance l'affaire Bettencourt, une plainte des familles de Karachi contre Hortefeux, plus une mise en examen pour Courroye... actualité du jour est chargée!

Écrit par : roma | 28.09.2011 11:09

Le nombril du monde existe. Les etrangers l'ont dévouvert, trouvé, croisé, rencontré. Il n' y a qu'en France que lon ait encore des doutes : http://aviseurinternational.wordpress.com/2011/11/13/le-nombril-de-sarkozy-vu-de-letranger/
sacrés gaulois.

Cordialement

Écrit par : aviseur | 14.11.2011 13:40