Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Quand la finance s'attaque aux terres et à l'agriculture | Page d'accueil | Prends-en de la graine, Nombril Ier! »

25/05/2011

Lagarde: une candidature bling bling?

Une française pour remplacer un français. L'économie mondiale doit en être transie d'allégresse! Christine Lagarde a en effet décidé d'être candidate à la succession de DSK, au poste de directeur du FMI. Pourquoi pas? Espérons que la casserole qu'elle traine ne fasse pas trop de vacarme! Et disons simplement que ce ne sera pas la première fois que ladite dame succèdera à l'ancien ministre de l'Economie. Celle dont le procureur général de la Cour de Cassation, Jean Louis Nadal, a décidé de soumettre le cas à la Cour de Justice de la République française pour tenter de préciser dans quelles conditions elle est intervenue dans le dossier Tapie (à la demande de Nombril Ier, évidemment) et a permis, ce faisant, à Nanard de bénéficier d'un bien étrange arbitrage et de toucher miraculeusement 285 millions d'euros (dont 45 millions au titre du préjudice moral, record de France à battre!) n'a en effet que suivi DSK dans cette voie, si l'on en croit le Canard Enchaîné du 11 mai dernier.

lagarde,woerth,dsk,tapie,nombril ierCelui ci racontait en effet que, dans un rapport confidentiel transmis début avril à Jean Louis Nadal, "la Cour des Comptes explique que le 17 mars 1999, Dominique Strauss Kahn, alors ministre de l'Economie, avait décidé d'ajouter Adidas à la liste des ardoises du Crédit Lyonnais susceptibles d'être indemnisées par le CDR, c'est à dire, finalement, par l'Etat". Or, poursuivait l'oiseau du mercredi, "la composition de cette liste, établie par une loi de 1995, ne pouvait être modifiée que par une autre loi. Et en aucun cas par la volonté du ministre". Mais cela n'avait pas arrêté DSK...Résultat de cet ajout, dixit toujours le volatile, "l'Etat a été obligé de verser à Nanard un pactole qui aurait normalement dû être réglé par le Crédit Lyonnais privatisé". Et the bird de conclure "Décidément, ministre des Finances, c'est un métier dangereux....".

C'est donc très certainement cette remarquable continuité dans la gestion des dossiers sensibles - à laquelle Lagarde a personnellement ajouté une indéniable discrétion dans la servitude à l'égard des plus aisés contribuables - que Nombril Ier propose donc à la communauté internationale de maintenir à la tête du FMI.

Imaginer une seconde que cette candidature puisse servir de cache-sexe anti-magistrat relève de la plus ignoble mauvaise foi! Madame Lagarde qui comme chacun sait, parle un anglais irréprochable, a simplement su donner, le doigt sur la couture du pantalon en toutes circonstances, toute satisfaction à Nombril Ier, ex-MiniBush, également dit "BBBP" (Bling Bling Bientôt Papa).

Quant à ceux qui n'y voient qu'une façon de faire pression sur la commission des requêtes de la Cour de Justice, afin d'obtenir l'enterrement rapide de cette affaire Tapie qui embarrasse trop l'Elysée et lui fait craindre que la campagne présidentielle ne soit rythmée par les rebonds des affaires Woerth et Lagarde, ce ne sont, évidemment, que des mauvais coucheurs.

Etrun

17:40 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lagarde, woerth, dsk, tapie, nombril ier | | | Digg! Digg