Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vu comme ça... | Page d'accueil | Lagarde: une candidature bling bling? »

24/04/2011

Quand la finance s'attaque aux terres et à l'agriculture

Je ne sais si vous avez vu Planète à vendre, d'Alexis Marant, sur Arte.

Si ce n'est fait, profitez donc de ce week end pour le faire. Ce documentaire est encore visible pendant deux jours, sur Arte 7, ici.

Il montre clairement comment la finance internationale et les investisseurs du monde entier, les assureurs, les fonds de pension ou d'investissement sont aujourd'hui lancés, de plus en plus fortement, à coups de milliards de dollars, à la conquête de millions de kilomètres carrés de terres cultivables, en Ethiopie, au Kenya, en Amérique Latine (Brésil, Argentine, Uruguay...), en Europe de l'Est (Slovaquie, Roumanie...), en Zambie, en Ukraine, en Australie ou à Madagascar.

Comment, aussi, les dirigeants de ces pays, corrompus ou désireux d'attirer les investisseurs, sont en train de vendre ou de louer des territoires immenses, des millions d'hectares, pour des décennies. Ils sont parfois français, comme monsieur Olivier Combastet, Pdg de Pergam Finance, qui explique doctement à la caméra, avec un poil d'ennui dans la voix, que "spéculer" c'est "espérer"....

Un jour ou l'autre, le contrôle de ces propriétés privées, de l'accès aux terres et à l'eau a ou va déclencher des émeutes ou des guerres, comme l'ont fait jusqu'ici les perspectives d'exploitation pétrolières ces dernières décennies.

Etrun

11:07 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : propriété des terres, agriculture, ethiopie, madagascar, roses | | | Digg! Digg