Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Et si on parlait du Cameroun? | Page d'accueil | Dépassons les bornes! »

24/02/2010

Plus nombreux dans l'ascenseur? CQFD

ascenseur-social-panne-L-1.jpegDeux conceptions de la justice sociale coexistent aujourd'hui, observe le sociologue François Dubet dans le petit livre percutant qu'il publie au Seuil, à la collection la République des idées, le think tank de la gauche réformiste. Deux conceptions qui sont aussi deux fictions, auxquelles "personne ne croit jusqu'au bout", prévient-il.

D'un côté l'égalité des places. Elle vise à "réduire l'écart des conditions de vie et travail entre les ouvriers et les cadres". Elle a pour outil la redistribution des revenus, a construit l'Etat-Providence, sécurisé les places occupées par les travailleurs, développé des équipements publics gratuits.

La seconde conception, "majoritaire aujourd'hui", rappelle François Dubet, est centrée sur l'égalité des chances. Elle entend permettre à chacun de prétendre à toutes les positions sociales, aussi inégales soient-elles. Au nom de cette méritocratie, nombre de lois ont été adoptées, ces derniers temps, destinées à renforcer la diversité, à luttre contre les discriminations. C'est à dire, nous dit Dubet, à redonner leurs chances....aux laissés pour compte de l'égalité des places!

Car la première conception, comme une cuirasse, a ses défauts: elle a favorisé les corporatismes, et délaissé les femmes, les étrangers, les jeunes et les chômeurs.

Mais la seconde est pire, prévient-il aussitôt: elle creuse les inégalités, encourage la concurrence entre les victimes, avive la compétition scolaire. Elle atomise les causes communes.

D'où le choix radical fait par Dubet en faveur de l'égalité des places. Au motif, notamment, que la réduction des inégalités de places.... favorise l'égalité des chances. "La mobilité sociale est plus forte dans les sociétés les plus égalitaires. Dans ce cas, résume ce prof' à l'Université de Bordeaux et à l'EHESS, "l"ascenseur social" ne monte ni ne descend beaucoup, mais bien plus de gens l'empruntent".

Etrun

Les places et les chances, repenser la justice sociale, François Dubet, La République des Idées, Seuil, 117p., 11,5 euros.

Qui va là?

Ah, c'est toi!

Tu veux voir et écouter Dubet causer de l'ascenseur?

Clique donc ,

ou va là: http://www.repid.com/Les-places-et-les-chances.html

00:29 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : egalite, françois dubet, republique | | | Digg! Digg

Commentaires

Il est bien celui là, non?

Écrit par : Rudi | 06.09.2010 11:50

Tu l'as dit: excellent!

Écrit par : etrun | 14.09.2010 16:27

L'ascenseur social j'espère ? car moi j'aimerais sortir avec Carla Bruli comme ça pour voir, elle est belle & rebelle et porte bien svt les mêmes costumes je trouve.

Écrit par : Double Track | 29.09.2010 18:18