Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Madoff encorné par un taureau chinois | Page d'accueil | Le cadeau de Nombril Ier à Picsou: 12 milliards! »

01/10/2009

Comment Nombril Ier creuse le trou de la Sécu

trou1.jpgChaque jour un peu plus, le gouvernement de sa magesté Nombril Ier s'emploie à creuser.

A la pioche, à la pelle, à la bêche, à la pelleteuse, à coups de recettes supprimées ou amputées, à coups de dépenses maintenues, notre monarque aux ordres de ses petits amis du patronat poursuit vaillamment son petit travail de sape quotidien.

Bientôt, il viendra nous dire que cela ne peut plus durer. Il nous expliquera alors avec force gestes à l'appui, avec aussi cette apparence de bon sens derrière laquelle il aime à déguiser ses intentions véritables, il nous dira alors qu'il n'y a qu'une seule solution: renforcer le poids des compagnies d'assurances et de la protection individuelle. Il s'agira alors de réduire d'autant le périmètre de la Sécurité sociale. En nous expliquant, le sourcil en accent circonflexe, la mort dans l'âme et le coeur sur la main, qu'on ne peut faire autrement. Evidemment. CQFD.

Etrun

 

21:27 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : securite sociale; nombril ier, sarkozy, déficit | | | Digg! Digg

Commentaires

e déficit de la sécu c'est nos emplois, tout simplement. Le meilleur exemple, le président accorde 23 euro pour les médecins généralistes, parceque ces derniers sont en voie de disparition. certains montre du doigt les ambulanciers par exemple, et bien eux aussi ont besoin de pouvoir d'achat, et donc ils ont besoin de travailler,...aussi à creuser involontairement le trou de la sécu. et oui,on est dans un système ou on paye ceux qui n'ont pas de travail (assedic), mais aussi ceux qui travaillent dans la santé par exemple (trou de la sécu), les fontionnaires (dette publique), et bien d'autres exemples. en conséquence, si on diminue tous ces postes et bien on va faire des économies, mais il y aura toujours plus de chômeurs.

Écrit par : cadeau | 28.04.2010 22:26

commentaire simple. trop?

Écrit par : phets | 07.06.2010 22:21

donc troisième (seulement?) version du bouzin. De l'art d'insister (sis, si, j'), ah mais!

Écrit par : phets | 07.06.2010 22:22