Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La leçon de morale de Saint Quentin | Page d'accueil | Caterpillar: l'entourloupe de Nombril Ier »

27/03/2009

Amnistie du 14 juillet?

Johnny.JPGBen voyons. De mieux en mieux! Devinez qui est invité, par Nombril Ier, à la Tour Eiffel, ce 14 juillet, pour la fête nationale? Selon Le Point, c'est Johnny Hallyday, bien sûr! Le journal ne dit pas si un boeuf est prévu avec Carla, mais il annonce clairement que notre grand évadé fiscal sera donc l'invité vedette de la France, à Paris, en ce jour anniversaire de la prise de la Bastille.

Ce sera sans doute là l'occasion de faire la leçon à tous les petits français, en leur expliquant bien comment on peut se sauver de France pour ne pas payer d'impôts, tout en étant félicité par Nombril Ier, lequel, d'ailleurs, vit aussi très bien de ces impôts et en dépense même les fruits avec faste et prodigalité...

Cela devrait permettre à l'idole des "plus si jeunes" de relancer un peu ses ventes de disques en France. Sans que ça rapporte un kopeck au budget de l'Etat, évidemment!

Faut pas trop en demander, tout de même. C'est qu'entre Los Angeles, la Suisse et Neuilly, le copain de Nombril Ier a un train de vie à assurer, tout de même.

A moins que ce ne soit l'occasion d'un grand moment de propagande en faveur du bouclier fiscal, avec l'annonce en fanfare du retour au pays de l'exilé de Gstaad?

Ou alors....Non. Pas possible....Inimaginable...Génial, même! Un piège pour attirer AqueuCoucou à Paris et lui passer les pinces à sa sortie de scène? Ben dites donc! Gonflé le Minibush! Prêt à de telles extrémités pour aller réduire le déficit budgétaire avec les dents, qui l'eut cru!

Prends des notes, le Jean Sarkozy. Pour ton futur règne!

Etrun

11:26 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nombril ier, johnny hallyday, carla, evasion fiscale | | | Digg! Digg

Commentaires

Quel farceur, ce Nombril Ier. Joli, le poisson d'avril qu'il a refilé aux mecs de Caterpillar, ce matin, sur Europe 1:

"Je vais sauver le site. Je recevrai cette intersyndicale puisqu'ils m'ont appelé au secours (...) On ne les laissera pas tomber"

Bien sûr, Elkabbach n'a pas mouffeté.

Mais, à Gandrange, les salariés de Mittal à qui Nombril Ier avait promis les investissements de l'Etat sont morts de rire.

Écrit par : etrun | 01.04.2009 12:05