Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ta gueule, Aulas! | Page d'accueil | Nombril Ier chez les chtis »

19/03/2009

Nombril Ier, békés de Neuilly: 200 euros!

Neuilly.jpgC'est le moment. Il est temps que la métropole se mette à l'heure de la Guadeloupe: en étant à la fois déterminés, calmes et unis, les guadeloupéens sont parvenus à leur fin. Ils ont obtenu les 200 euros d'augmentation mensuelle qu'ils demandaient.

A Paris, en métropole, dans toute la France, c'est la même chose: s'ils restent déterminés, calmes, unis, tous les salariés, cadres, ouvriers, employés, secrétaires, chômeurs, mais aussi enseignants, postiers, kinés, caissières, libraires, assistantes de direction, routiers, soignants, infirmières, journalistes, coiffeurs, militaires, retraités, standardistes, agriculteurs, greffiers, informaticiens, viticulteurs, directeurs financiers, serveurs, policiers, écrivains, fleuristes, peintres, chauffeurs de car, électriciens, dessinateurs, maraichers, VRP, cuisiniers, juges, hôtesse d'accueil, employés de boucherie, agents des impôts ou du Trésor, mais encore vendeuses, acteurs, bistrotiers, éditeurs, mitrons, jardiniers, livreurs, commerciaux, menuisiers, preneurs de son, chauffagistes, plombiers, publicitaires, petits commerçants et artisans, créateurs de start up prometteuses ou de PME en difficultés, syndiqués, non-syndiqués, militants ou pas, tous unis, nous pouvons faire reculer le ridicule petit nombre de ceux qui soutiennent encore mollement le monarque Nombril Ier, sa petite cour de l'UMP, sa garde étriquée du Medef, et leurs positions extrémistes en faveur d'une poignée de richissimes rentiers.

Les békés de Neuilly, du Vesinet et XVIème arrondissement de Paris n'ont, pour l'heure, qu'à peine ressenti les difficultés de la crise. Juste quelques chiffres et clignotants en baisse ou en rouge sur leurs comptes en banque. Très vite, ils ont poussé des cris pour faire raquer l'Etat. Le chéquier à la main, Nombril Ier s'est dépêché de leur signer un superbe bouclier fiscal, dont il apparaît aujourd'hui qu'il permet de reverser des fortunes à une poignée de ses richissimes amis.

Ce président n'est plus celui de tous les français. Il n'est plus que le monarque des békés, en métropole comme aux Antilles, à la Réunion et dans les autres confettis de l'ex-Empire colonial français. Nombril Ier, roi des békés, en métropole comme là-bas!

Mesdames messieurs les békés de Neuilly, du XVIème arrondissement de Paris, du Vesinet et du Faubourg Saint Honoré, cessez d'agiter la supposée menace d'une quelconque extrème gauche. C'est une simple question de bon sens. Presque bêtement, c'est une question d'urgence élémentaire, de simple justice, de solidarité minimale face à la crise, une simple question de cohésion sociale, comme s'intitulait un de vos ministères: sachez le, il va vous falloir trouver au moins 200 euros pour tous. Avant qu'il ne soit vraiment trop tard. Sinon, viendra un moment où ces 200 euros vous paraitront, finalement, bien raisonnables.

 

Etrun

PS1: Madame Laurence Parisot est priée de prendre acte du fait que Georges Bush n'est plus président des Etats Unis d'Amérique. Et que madame Margaret Thatcher sucre les fraises.

PS2: Il m'est venu une idée, ce matin. Je vous la soumets: il me semble qu'en dévalorisant l'argent - nul ne sais plus ce que vaut un milliard d'euros -  les amis de Nombril Ier, de Parisot et de Madoff ont dévalorisé le travail. Et je n'arrive pas à savoir s'il faut s'en plaindre. Votre avis?

08:30 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nombril ier, guadeloupe, parisot, medef | | | Digg! Digg

Commentaires

Il serait de temps de raconter comment Nombril Ier est en train de carboniser une de ses ministres les plus prometteuses, auprès des internautes....
Après Rachida, voilà donc NKM cramée par le monarque omniscient! Pas une tête qui dépasse, pas un concurrent jeune qui émerge!
A qui le tour? Rama, tu en redemandes?
Je pencherai plutôt pour Valérie (Pécresse):
Nombril Ier va-t-il lui faire ravaler sa réforme, la discréditant ainsi alors qu'elle devait prendre la tête de liste aux européennes?
Remarque, ça va libérer des postes pour les géniaux Lefebvre, Guéant ou pour le grandiose Estrosi, qui a réussi à ridiculiser la cinquième ville de France en essayant de faire croire qu'elle était en montagne et en la faisant battre par Annecy!?!

Écrit par : etrun | 19.03.2009 14:10

Elle est marrante, la Parisot. Elle ose même faire mine de faire la leçon à Nombril. Arrêtez de nous faire croire que vous allez vous déchirer, c'est trop poignant!

Écrit par : etrun | 19.03.2009 14:15