Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Clara et Nombril Ier sont à Rio | Page d'accueil | Kureishi parle d'or »

06/01/2009

Nombril Ier, la justice au service du fric

d_Vache004.jpgEt voilà! Sa granditude Nombril Ier a trouvé de quoi faire un peu jaser en cette rentrée, tout en servant une nouvelle fois la soupe à ses amis du parti du fric. En l'occurence, cette fois, ce sont donc les avocats qui se frottent déjà les mains. Et derrière eux, tous les magouilleurs, dispensateurs, ordonateurs et receveurs de pots-de-vins en tous genres, vedettes de que l'on appelle les affaires politico-financières. En annonçant demain, si l'on en croit le site du Monde, la suppression du juge d'instruction, Nombril Ier fait mine de tirer les leçons de l'affaire d'Outreau. En fait, en instaurant une version française de la procédure accusatoire américaine, tout en conservant l'autorité du pouvoir en place sur les procureurs chargés d'instruire les futures affaires pénales, il se gardera la haute main sur toutes les affaires politico-financières de ce pays. Tout en donnant un peu plus de business à ses amis avocats....et à ses autres amis, qui ont les moyens de se payer ces avocats. Déjà l'ami Marchiani était gracié, l'ami Tapie grassement indemnisé. Les anonymes, les amis de ce marin du Guilvinec, du visiteur insulté du salon de l'Agriculture ou de cette inconnue et courageuse sage-femme qui ne serrent pas la louche à tout le monde, iront se brosser. Justice des riches. Pas de nouvelles, en revanche des "écuries d'Augias" des Hauts de Seine qu'un certain Devedjian se promettait de "nettoyer"....avant qu'il ne devienne, à son tour, (éphémère?) ministre. On ne sait pas, d'ailleurs, si c'est l'actuelle ministre de la Justice (oui, celle qui fut responsable des affaires juridiques du même département), qui sera demain chargée de conduire ce zigouillage du juge d'instruction, créé par la Révolution française.

Au fait, ça me rappelle cette histoire de relèvement des seuils à partir desquels un contrat public doit être soumis à appel d'offres, que Nombril Ier a annoncé, soit disant comme un des éléments de son plan de relance, à Douai, si je me souviens bien. C'était présenté comme une fleur faite aux élus, et aux entreprises locales. Selon un article récent du Canard enchaîné, c'est surtout une acrobatie juridique permettant à Nombril Ier de "sortir" un certain nombre de méfaits commis dans les passations de marché dans les Hauts de Seine, des dossiers d'affaires en cours, qui justement - si j'ose dire - mettent en cause des élus (ou anciens élus) de ce beau département naguère présidé par l'actuel monocrate élyséen. Mais je ne retrouve plus cet article, et je ne retrouve pas grand chose à ce sujet sur le Net. Quelque lecteur de ce blog pourra-t-il nous aider?

Remarquez, c'est comme pour les coups de matraque sur les manifestants de Droit au logement, l'autre samedi: j'ai bien vu les images sur France 3, je croyais que quelqu'un protesterait. Mais non, à peine quelques vagues. C'est comme pour ce mec qui avait eu la rate explosée à coups de lattes, à Champigny: les policiers, jugés responsables, ont été condamnés....avec sursis. Qu'ils n'y reviennent plus, hein! Vous disiez justice au service du fric? Meuh non, meuh non.

Etrun

 

PS: excellent papier dans Libé d'hier, de François Noudelmann. On peut contester beaucoup, mais il donne envie de lui répondre, en ajoutant des éléments, entre Etat et libéralisme, sur la nécessité de reconstruire ou de rechercher des formes nouvelles de démocratie, de représentativité, de responsabilité, d'émancipation, de coopération....

 

10:50 Écrit par Toi ! COLLECTIF | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : justice, instruction, nombril, avocat | | | Digg! Digg

Commentaires

Sarko a reçu à l'Elysée le 1er janvier "des personnes ayant travaillé durant la nuit de la Saint-Sylvestre (sapeurs-pompiers, personnels soignants, policiers, gendarmes, SAMU social, transports publics...)". Et samedi, il va recevoir ceux qui vont travailler dimanche?

Écrit par : 52 | 06.01.2009 12:35

Tiens, Nombril Ier a eu la pétoche d'organiser une conférence de presse, cette année. Décidément, bien trop grandes pour lui, les grolles à de Gaulle... De fait, force est de constater - comme dirait Duhamel - qu'il se chiraquise à vue d'oeil, le Minibush!

Écrit par : etrun | 06.01.2009 15:50

Si Nombril Ier a maintenu sa tournée digestive post-réveillon au Proche Orient sur le conseil de Bernard Kouchner, c'est, nous dit le Canard Enchaîné, au vu d'un "argument décisif": "Je ne prends des points dans les sondages qu'à l'international".
De là à souhaiter une nouvelle guerre, pour permettre à not' monarque de continuer à se refaire...Non, quand même!

Écrit par : etrun | 07.01.2009 16:31

On dirait que Nombril Ier a, au moins pour l'heure, bouffé sa casquette, sur le travail le dimanche...ca fait plaisir, ça....

Écrit par : 52 | 07.01.2009 16:32

Tu as vu notre futur(ex?) secrétaire d'état à l 'économie numérique..., Frédéric Lefebvre, le "poilu" de Nombril Ier, englué chez Bourdin? Clique sur ma signature! Un vrai bonheur!

Écrit par : Mort de rire | 07.01.2009 17:00

Un milllion à un million et demi, les voeux de la RATP pour 5000 invités pendant deux jours au Grand Palais....Que va dire l'Etat actionnaire?

Écrit par : etrun | 07.01.2009 17:45

Ben voyons!

Si le futur Nombril II a déjà démenti, ça n'étonnerai personne...

Écrit par : Népot | 10.01.2009 10:32

L'affaire a été jugée assez importante pour que Nombril II donne une interview au Figaro, dès hier soir...Quand on pense que l'info est venue des Echos!

Écrit par : népot | 10.01.2009 13:31

Et si la guerre de Gaza était aussi pétrolière?

Écrit par : mike | 10.01.2009 15:12